█ LES MARCHANDS DE BONBONS (Official Page)

lundi 30 novembre 2009

Rencontre avec Mouloud Achour



Aussi bien au "grand écran" que dans "la petite lucarne" (François Pignon) ou encore sur la toile, Mouloud Achour est actuellement partout. Dj, chroniqueur, animateur, acteur, Mouloud touche à tout et ça lui réussit. Rencontre...

Salut Mouloud, on va te laisser commencer par une rapide description de l’évolution de ta carrière, qui t’a amené aujourd’hui à être chroniqueur dans le Grand Journal (canal+) et même acteur ?

J'ai débuté sur la radio Fréquence Paris Plurielle, que j'écoutais religieusement tous les soirs puisqu'elle était la première à y passer des émissions dédiées à la culture Hip Hop. Flo Masters, La Vague Nocture, La Tribu De Wagonda, Size Xl et Get Busy quand ça leur prenait étaient des émissions cultes pour moi, j'ai donc très jeune proposé des maquettes la bas, j'avais 16 ans. Ensuite, j'ai été contaminé par le virus, et j'ai écris sur le Hip Hop, d'abord pour le magazine Radikal, ou j'ai vraiment tout appris. J'ai ensuite monté un label avec le groupe La Caution, et aux côtés d'eux et d'artistes comme TTC on faisait bouger toute une nouvelle scène, notamment grâce à des soirées qu'on avait organisé au Batofar. Au même moment , le collectif Kourtrajme naissait, et on s'est vite retrouvé dans la même bande, motivés et soudés.
J'ai ensuite rencontré Ariel Wizman, qui m'a proposé de faire un documentaire avec lui, "La Face B du Hip Hop", diffusé dans Lundi Investigation sur Canal Plus. En parallèle a ça, on aimait beaucoup déconner, je lui écrivais des trucs pour 20H10 Pétantes, puis MTV cherchait des animateurs, et j'ai simplement envoyé ma cassette avec China. On a présenter MTV Select pendant un an, puis j'ai animé Mouloud TV, une émission très étrange et drôle mais laborieuse à faire, j'ai donc quitté MTV pour aller rejoindre l'équipe de la matinale sur Canal Plus, ou je me suis rencentré sur ce que je savais faire le mieux. Ca a donné L'Avis De Mouloud , chronique politique pendant deux ans, le documentaire Mouloud Achour Passe Au Vert sur l'écologie puis le Grand Journal m'a proposé de venir rejoindre leur rangs. J'anime également tous les premiers Lundi du mois Cinéma De Tiekar, un ciné club ou j'y présente des films que j'ai aimé en grandissant.

Journaliste, Chroniqueur, Acteur, DJ et même créateur d’un label de rap « Kerozen »… Tu es un touche-à-tout… D’où te vient une telle énergie et motivation ? Et te fixes-tu des limites dans ton travail, il y a-t-il des domaines dans lesquels tu ne veux t’aventurer ?

Ce qui me motive, c'est la curiosité, et l'amour du futur. J'ai peur de regarder dans le rétro. Je veux pouvoir apporter des nouvelles choses, ne jamais rester figé, et surtout , de ne jamais refaire les mêmes trucs. J'aime gouter à tout, rencontrer des gens d'horizons différents, et j'ai peur de vieillir sans avoir vécu pleinement mon époque.

Il paraitrait même que tu t’essaies en tant que scénariste ? Quels sont tes futurs projets ?

J'aime bien écrire, on avait écris un scénario de film qui n'a jamais vu le jour, mais j'en ai tiré plein de leçons, notamment de ne pas parler des projets qui sont en cours, ça peut toujours donner des idées aux autres !

Pour ce qui est du Cinéma toujours, on a pu notamment découvrir tes talents d’acteurs dans Cyprien… Parle-nous de ta prochaine apparition dans « Le Choc des Titans » ?

Cyprien, comme Sheitan, c'était plus des clins d'oies qu'autre chose. Je suis hyper fier d'avoir tourné dans le premier film de Kim Chapiron, et j'ai beaucoup de tendresse pour Cyprien parce qu'une vraie histoire d'amitié est née avec Elie, et on a bien fait les cons avec Vincent Desagnat. Le Choc des Titans, c'est un film pour lequel j'ai beaucoup travaillé, notamment pendant la préparation physique qui m'a demandé pas mal d'efforts pour être à la hauteur d'un tel challenge. J'ai pu voir des pointures jouer, des types comme Sam Wortington ou Madds Mikelsen sont hyper impressionnants à voir, et j'appréhende ce métier beaucoup plus sérieusement qu'avant. J'ai du jouer des scènes d'action, de combat, et croyez moi le film va être dingue.

Quelles ont été les rencontres qui t’ont permis cette ascension aussi rapide ?

J'ai connu des ascensions plus rapides, j'ai commencé en 1996, et ça a été un travail de tous les jours, jusqu'à aujourd'hui. J'ai pas l'air comme ça, mais je travaille tout le temps, simplement parceque j'ai la chance de faire ce que j'aime, et mon entourage ou ma famille me le rappellent à chaque instant. J'ai jamais provoqué les rencontres , j'ai juste toujours essayé de faire des choses personnelles et différentes, j'ai pas de recette, ni de format, et encore moins de conseil, à par peut être d'être sincère avec soi même, et c'est très difficile.

Initialement, tu écouté du hip hop et du rap non ? Aujourd’hui, si l’on en croit le Grand Journal et ton blog, tu écoute un peu de tout… Quels sont les styles qui reviennent le plus dans la musique que tu écoutes ?

Pour moi, le hip hop est un socle riche, qui par définition, pousse à la curiosité et à l'enrichissement personnel. Le do it yourself y règne, et à chacun de se façonner sa propre culture sans rien attendre d'un système. Ecouter du rap, c'est pour moi commencer à écouter toutes les musiques, car le rap sample énormément de style, et j'aime revenir à tous ces styles. C'est grâce au rap que j'ai aimé Georges Clinton, Ennio Morricone, James Brown , Al Green, Chopin ou Eddie Cochrane. Je pense qu'aujourd'hui c'est stupide de rester borner et de se cantoner à un style, les nouveaux artistes ont grandi avec tout, et ça se ressent dans la création. A la maison je peux passer d'une folk song à un titre dirty south ou un classique du rap français sans me poser trop de question.

Quels sont tes artistes du moment ?

Renaud. Sinon c'est sur mon blog.

Quels vieux morceaux aimes-tu jouer ? Quels sont tes classiques pour animer une piste ?

Thé À La Menthe de La Caution. Le club banger de mon coeur.

C’est mieux payer une heure de Dj Set en club ou chez Arthur pour les enfants de la télé ahah ?

Lol, ça te va comme réponse?

Sinon tu tiens toi aussi un blog… Il s’agit d’une volonté personnelle ou il t’a été imposé par Canal+ pour tes chroniques ?

C'était une volonté personnelle, je tiens le blog le plus ancien du site, et c'est surtout un espace très personnel, j'écris quand ça me chante sur ce qui me plais, c'est vraiment cool de faire ce truc, parceque c'est compliqué de parler de tout ce qu'on aime à la télévision, donc la je me lache. J'y suis très attaché, c'est mon bébé.

Sinon, capable de nous passer le bonjour au Grand Journal contre des Haribo?

Non, je suis au régime, j'ai pas le droit aux bonbons.
Capable de passer des disques à l’une de nos party ?

Ouais, si on s'amuse et qu'il n'y a pas de relous.

Et capable de nous refaire la Carlton Dance, même si Will Smith n’est pas là ?

Oui, mais quand je suis lancé je peux devenir à mon tour très relou. J'aime tellement Carlton.

Ton bonbon préféré ?

Les Batnas.

Un mot sur notre blog / pour nos lecteurs ?

Venez tous sur le mien, et racontez sur le votre tout ce que vous y avez vu !

Avant - dernier truc : tu peux nous avoir le mail de Yann Barthes, on a une groupie parmi nos rédactrice ahah ?

Il faudra d'abord me passer dessus !

Dernier truc, Snoop doggy dog, qu’est ce qu’on attend ?!

Le prochain album de Dr Dré, Detox

Merci à Mouloud Achour!

Son blog (pour qu'il nous pique un peu plus de nos lecteurs) : http://mouloud.blog.canalplus.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 
Les marchands de bonbons © 2009 | Design by monsieur sept